ART & MODE

Jt’ai dans la peau

Aussi vieux que les hommes existent, ils ont voulu se parer, de distinguer, se décorer. Et quoi de plus facile d’accès que la peau ? Aussi dès le néolithique, le marquage de la peau s’est immiscé dans les veines de la société, toutes couches confondues.  Tout est à découvrir dans l’excellente et didactique Petite bédéthèque des savoirs qui a consacré son numéro 8 au tatouage.

Pour vous faire une idée des tendances du moment, les suppléments du magazine ADN (ex-Ateliers des Nanas) sont toujours foisonnants en matières d’idées et d’inspirations. Aussi le numéro ADN : le guide du tatouage ne fait pas défaut. Y sont compilés conseils, motif, choix du tatoueur…etc…

Qui dit tatouage, dit…. Papillon bien sûr ! C’est à dire Henri Charrière dont le surnom trouve son origine dans le tatouage qui orne sa poitrine. Accusé à tort d’un meurtre , il est envoyé aux travaux forcés…à perpèt ! Et de forcené et il devient vite…évadé du bagne ! Sanseverino lui rend donc vie en accord de guitare et Sylvain Dorange en dessin dans le très joli livre-disque Sanseverino est papillon. Après il existe aussi des films, des bio…selon votre préférence.

Si l’inspiration vous manque,(ce qui serait fort dommage…) et afin d’éviter de repartir avec un éternel papillon ou dauphin, regardez donc 1000 Tatouages d’aujourd’hui qui est une bible en matière d’actualité et d’esthétisme sur le sujet. Avec un regard intimiste sur ceux qui les font et ceux qui les portent. Cela vous évitera alors de vous trouver dans le très drôle Tattoo foiré, le meilleur du pire des tatouages ratés…pas besoin de développer j’imagine…

Dedikaas

Un blog de découvertes autour d'un thème ou d'un genre. En deux mots : découvrir et l'écrire !

Laisser un commentaire