DECO & DIY

Vos papilles vont rugir de plaisir !

Les mères lyonnaises étaient à l’époque d’anciennes cuisinières de bonnes familles bourgeoises qui ont soit décidé de se mettre à leur compte soit ont été mise à la porte par des patrons endettés suit à la crise 1929. Leur cuisine étaient simples, roborative et locale. Le développement de cette restauration populaire se fait en parallèle de l’avènement du tourisme et des guides critiques. Aussi, naturellement, cette tradition culinaire est adoubée par la double récompense de 3 étoiles Michelin pour la Mère Brazier. D’autres “mères” suivront ses pas et sauront toujours régaler les papilles lyonnaises malgré les aléas de l’Histoire.

Un jour, Le Progrès de Lyon, mandate le journaliste Étienne Augoyard et la photographe Monica Jaget se remontrer la trace de ces illustres cuisinières de la Croix-Rousse à la Guillotière, des Brotteaux à la Presqu’île…Et ce, en dix jours maximum ! Un vrai défi qui se passera de menus détails pour ne garder que l’essentiel…malgré quelques tensions dans le binôme. Et c’est le making off de cette enquête que Catherine Simon propose dans son roman Mangées.

Pour prolonger votre immersion culinaire, ne ratez pas les fameux polars Savoisy de Michèle Barrière, la reine du polar historique et culinaire. Dans Meurtres trois Etoiles, quelqu’un en veut à Eugénie Brazier, fraichement récompensée de ses étoiles pour ses restaurants. Le meurtre d’un cuisinier et la tentative d’empoisonnement du maire de la ville, Édouard Herriot ôte tous soupçons à Adrien Savoisy. Il va alors mener l’enquête au coeur de la “capitale de la gastronomie”.

Le mensuel Les rues de Lyon présente à chaque numéro un événement, un personnage, un lieu ou un acte culturel lyonnais. Il était évident qu’il ne pouvait passer d’un pan majeur de la culture lyonnaise : la gastronomie. Avec Le retour de la Monstrueuse de Lyon, Sandrine Boucher et Matthieu Ferrand nous convient à un voyage où patrimoine culinaire français ressuscite grâce à l’histoire gastronomique et aux initiatives lyonnaises. Côté BD toujours, vous ne pourrez faire l’impasse sur les Escapades gastronomiques à Lyon de Guillaume Long et Guillaume Lamy partis à la recherche de 24 tables incontournables.

Après toutes ces bonnes lectures alléchantes, pourquoi pas tenter de mettre la main à la pâte ? Commençons naturellement par les Secrets de la mère Brazier où comment une cuisine simple et généreuse a couronné la chef de trois étoiles au Guide Michelin. Dans il n’y a pas que les quenelles à Lyon ! Sonia Ezgulian propose un panorama des différents plats typiques locaux (saladiers lyonnais, tablier de sapeur, grenouilles persillées, saucisson en croûte de pain…). Après, les amateurs de quenelles ne seront pas en reste avec Sandra Mahut et son petit livre Quenelles-maison, son talent de photographe culinaire les rendants plus savoureuses encore. Enfin, les plus fainéants d’entre nous se délecteront de toutes ces bonnes denrées dans les meilleurs bouchons de Lyon !

 

 

Pour aller plus loin

  • un petit tour sur  pour puiser des idées de lectures
  • En découvrir plus sur le mensuel Rues de Lyon

Dedikaas

Un blog de découvertes autour d'un thème ou d'un genre. En deux mots : découvrir et l'écrire !

Laisser un commentaire