Todo list…or not to do

 

Rangement, classement, note ou autres pense-bête…la liste existe depuis que le papier existe…ou pas loin.  Il n’en fallait pas plus pour suciter l’intérêt de Shaun Usher, blogueur littéraire passionné de correspondances. Après le succès de ses recueils de lettres Au bonheur des lettres, il renouvelle sa formule avec Au bonheur des listes, une compilation de son site dédié aux listes. C’est une fascinante anthologie où se mêlent les résolutions de la nouvelle année de Marylin Monroe, les listes de courses de Galilée ou les livres préférés d’Hemingway. Bref, un savoureux panorama des centres d’intérêts humains fer de lance des Editions du Sous-Sol.

Avoir à portée de main la définition de la ptéronophobie ou la triskaïdékaphobie ? Epater ses amis en connaissant tous les noms de sushis ? Etaler sa cinéphilie en sachant à quel moment apparaît Alfred Hitchock dans ses films ? Tout cela est possible grâce au travail de Ben Schott et de quelques collaborateurs qui ont réunis en un recueil des écrits divers, littéraires ou scientifiques n’ayant parfois aucun rapport entre eux : ce sont des miscellannées. Photographe dans une autre vie, Ben Schott est particulièrement sensible tant au contenu qu’à l’objet-livre en lui-même. De fait, il conçoit, rédige et réalise lui-même chacun de ses ouvrages.

Ranger, classer, faire des listes c’est aussi faire le point dans sa tête afin de revenir à l’essentiel. Avec l’art des listes : simplifier, organiser, enrichir sa vie, Dominique Loreau offre un guide pratique pour essayer de se libérer intérieurement. Ce concept du « moins pour plus » est très présent dans la culture japonaise où elle s’est installé depuis des années Vous pouvez aussi retrouver cet art du « bien-vivre » plus au Nord en Scandinavie avec le Lagom, mode de la vie scandinave qui a désormais détrôné le Hygge chez les bloggeuses et les éditeurs.

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire