ART & MODE

3 livres pour découvrir Michel Pastoureau

Evoquer Michel Pastoureau, c’est penser aux couleurs, leur histoire et aussi…au Moyen Âge.  En effet, maître inconstestable de l’histoire des couleurs il est aussi un médiéviste à la culture redoutable et maître de la symbolique. Et chose rare, il est aussi passionnant à écouter (ici) qu’à lire.

Les couleurs de nos souvenirs est une belle autobiographie où M. Pastoureau se sert de son histoire personnelle pour mieux évoquer celle des couleurs. C’est une bonne entrée en matière pour découvrir son travail chromatique. Le petit livre des couleurs et sa version expliquée en images présente un panorama de son travail, très accessible avant d’aller plus loin avec ses ouvrages dédiés à une couleur spécifique : le noir, le rouge, le bleu, le vert

Avec Les animaux célèbres, nous abordons la symbolique, en particulier celle des animaux. Il présente quarante animaux marquants, du cheval de Troie à la brebis clonée Dolly. Toujours dans ce domaine vous pouvez découvrir les procès faits aux animaux dans Le roi tué par un cochon. Vous pourrez vous régaler les yeux et l’esprit dans son beau Bestiaire du Moyen Age. (si vous dépassez la réticence naturelle liée à la couverture en toile de jute bien sur…)

Et pour finir, voici mon coup de coeur : l’étoffe du diable, une histoire des rayures et des tissus rayés. Dépassez le titre à rallonge qui paraît rébarbatif et vous découvrirez toute la symbolique particulière des rayures : de l’utilisation par les personnes en marge de la société (saltimbanque, mafia, prisonniers, prostituées…avant de devenir le tissu de l’intime et des sous-vêtements. Une histoire qui se lit d’un trait !Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dedikaas

Un blog de découvertes autour d'un thème ou d'un genre. En deux mots : découvrir et l'écrire !

2 Comments

  1. Merci beaucoup pour cet article et nous faire découvrir Pastoureau à travers ces autres travaux !

    1. Merci pour vos encouragements !
      Bonne lecture alors

Laisser un commentaire